Différence entre unité de compte et fonds euros : explication détaillée

Dans l’univers des assurances vie, les termes « unité de compte » et « fonds euros » sont souvent mentionnés, mais ils peuvent prêter à confusion pour les épargnants peu familiers avec les subtilités des produits financiers. Ces deux options d’investissement offrent des profils de risque, des potentiels de rendement et des mécanismes de fonctionnement distincts. Il est essentiel pour les investisseurs de comprendre les différences fondamentales entre les unités de compte, qui sont des placements diversifiés pouvant varier en fonction des marchés, et les fonds en euros, qui garantissent le capital et offrent une rémunération plus stable.

Comprendre les fonds en euros et leur sécurité financière

Les fonds en euros, pierre angulaire de la sécurité financière dans le monde de l’assurance-vie, se composent majoritairement d’obligations d’État et d’obligations privées. Ces instruments financiers offrent une garantie de capital, ce qui en fait un placement de prédilection pour les investeurs privilégiant la stabilité. La gestion des fonds en euros est assurée par des assureurs chevronnés qui, dans une optique de préservation du capital, peuvent aussi intégrer dans leur allocation des valeurs immobilières ou même une portion mesurée d’actions.

A lire également : Mesure du rendement et ses modes d'expression

Ces fonds ont démontré leur résilience, malgré un contexte économique parfois turbulent. Effectivement, les fonds en euros ont servi un rendement moyen de 2 % sur une période récente, avec une légère remontée des taux observée en 2022, où les rendements se situaient entre 1,6 % et 2,4 %. Cette performance, bien que modeste comparée aux produits plus risqués, reste attrayante pour ceux qui cherchent à sécuriser leur épargne. La Banque de France, en fournissant des prévisions sur l’inflation, contribue à ajuster les stratégies de gestion des assureurs pour maintenir la performance des fonds en euros.

La nature de ces placements en fait un outil de choix dans un contrat d’assurance vie, notamment pour les épargnants recherchant un rendement connu à l’avance et sans mauvaise surprise. La sécurité financière qu’ils procurent est une des raisons pour lesquelles ils sont souvent conseillés pour constituer la part « sécurisée » d’un portefeuille d’assurance-vie, notamment en période de volatilité des marchés financiers.

A voir aussi : Les 3 types d'ordres en bourse et leur fonctionnement

Explorer les unités de compte et leur potentiel de rendement

Contrairement aux fonds en euros, les unités de compte (UC) s’avèrent être des supports d’investissement directement liés aux marchés financiers. Leur diversité allant des SICAV, des SCPI, des FCP, des Trackers (ETF), jusqu’aux OPCVM, produits structurés, titres vifs et supports immobiliers offre un éventail de choix pour les investisseurs à la recherche de dynamisme pour leur capital. Ces instruments sont adaptés à ceux qui souhaitent diversifier leur allocation d’actifs et qui sont préparés à accepter un risque de perte en contrepartie d’un potentiel de rendement supérieur.

En termes de performance, les UC ont servi en moyenne 2,09 % de rendement sur la période 2017-2022, avec toutefois une exposition aux fluctuations des marchés qui a conduit à un rendement négatif de -11,2 % en 2022. Cela démontre la volatilité inhérente à ce type de placement, qui peut varier considérablement en fonction de l’évolution des marchés financiers. Les UC requièrent donc une attention accrue et une certaine appétence pour le risque de la part des investisseurs.

Aujourd’hui, les UC représentent près de 40 % des cotisations reçues par les assureurs chaque année, témoignant de leur popularité croissante auprès des souscripteurs d’assurance-vie. La gestion des UC nécessite une expertise certaine, d’où l’intérêt pour certains investisseurs de s’orienter vers des options de gestion pilotée, où des professionnels prennent en charge la répartition et l’ajustement des investissements selon l’évolution du marché et le profil de risque du client.

fonds euros

Comment choisir entre fonds en euros et unités de compte selon votre profil d’investisseur

Le choix entre le fonds en euros et les unités de compte dépend principalement de votre profil de risque et de vos objectifs d’épargne. Le fonds en euros, majoritairement composé d’obligations d’État et privées, offre une sécurité financière plus importante avec un capital garanti. Ces fonds ont démontré une certaine résilience, avec des rendements entre 1,6 % à 2,4 % en 2022, malgré des contextes de taux bas et de pressions inflationnistes. Ce type de placement convient aux investisseurs prudents qui privilégient la protection de leur capital sur le long terme.

Les unités de compte, quant à elles, sont synonymes de diversification et d’exposition aux marchés financiers. Avec des rendements moyens de 2,09 % sur la période 2017-2022 et une année 2022 marquée par une performance négative de -11,2 %, les UC illustrent parfaitement le niveau de risque supérieur et la volatilité à laquelle l’investisseur doit s’adapter. Investir dans les UC exige une connaissance du marché et une acceptation de la possibilité de perte en capital. Ce choix s’adresse donc aux investisseurs ayant une tolérance au risque plus élevée et un horizon d’investissement à même de compenser les fluctuations des marchés.

Dans une optique de gestion optimisée, la souscription à un contrat d’assurance-vie peut permettre de mixer ces deux types de supports. Il faut répartir les investissements selon l’âge, les objectifs financiers et la capacité à encaisser les baisses de valeur. Pour les novices ou ceux qui ne souhaitent pas gérer activement leur portefeuille, la gestion sous mandat est une option intéressante. Les gestionnaires professionnels adaptent alors les investissements en fonction de l’évolution des marchés et du profil d’investisseur, offrant ainsi un équilibre personnalisé entre sécurité et recherche de performance.